La commission scientifique du château du Haut-Koenigsbourg

Détail insolite du château du Haut-Koenigsbourg - Château du Haut-Koenigsbourg, Alsace, France
Le Conseil Départemental du Bas-Rhin est devenu en janvier 2007 propriétaire du château du Haut-Koenigsbourg, dans le cadre de la décentralisation de biens patrimoniaux appartenant jusqu'alors à l'Etat. Il a souhaité alors doter le château d'un groupe de travail composé des meilleurs spécialistes de leurs domaines, regroupé en une « Commission scientifique du Haut-Koenigsbourg ».


Celle-ci a pour vocation :
  • d'améliorer les connaissances du château, parfois lacunaires encore sur certains domaines,
  • de proposer et de porter des programmes de recherche relatifs au château et à son environnement,
  • de participer à la diffusion de ces connaissances vers divers publics, spécialistes, mais aussi et surtout jeunes, familles, et passionnés d'histoire.

Un objectif de travail à court terme est ainsi la réalisation d'une série d'ouvrages thématiques consacrés au château, qui intègreront des thématiques encore peu développées et publiées, au côté de sujets plus connus mais revisités et actualisés.
Une première publication est sortie, elle est consacrée à l'inauguration du château en 1908. Une seconde est à venir sur l'eau.


La commission scientifique du Haut-Koenigsbourg a par ailleurs vocation à apporter ses conseils et éclairages, si le château du Haut-Koenigsbourg et le Conseil Départemental la sollicitent, dans le cadre de travaux, restaurations et autres projets pouvant concerner le monument et sa connaissance.
  • Version pdf
  • Imprimer cette page
  • Partage Facebook
  • Partage twitter
  • Partage Google+
  • Partage pinterest
  • Ajouter aux favoris
Détail insolite du château du Haut-Koenigsbourg - Château du Haut-Koenigsbourg, Alsace, France

Geste durable

En tant que monument historique, mais aussi lieu culturel et touristique, le château du Haut-Koenigsbourg a pour mission de préserver et valoriser le patrimoine. Les travaux actuels, les documents stratégiques (Projet de monument) ainsi que la richesse de l'offre culturelle sont bien là pour le prouver. Le Conseil Général du Bas-Rhin prend également en compte du patrimoine naturel et de tous les types de publics.

Un enjeu basé sur les principes du développement durable : l'aspect environnemental : prévenir les pollutions du milieu tout en valorisant jardins, espaces forestiers, monument et collections / l'aspect économique : renforcer l'attractivité du site / l'aspect social et culturel : favoriser l'accès à la culture du plus grand nombre et promouvoir la diversité